Site officiel de la commune de Val-Revermont, Ain. | Les villages de Treffort, de Cuisiat et de Pressiat - Site officiel de la commune de Val-Revermont, Ain.
Site officiel de la commune de Val-Revermont, commune de l'Ain. Vie municipale, démarches administratives, actualité, culture, sport, urbanisme, économie, enfance, jeunesse, solidarité et social
Val-Revermont, Ville de Val-Revermont, commune de Val-Revermont, mairie de Val-Revermont, ain, site officiel, commune de l'ain, bulletin municipal, Communauté de Communes de Treffort-en-Revermont, Revermont, treffortine, la miou
16315
page,page-id-16315,page-template-default,ajax_fade,page_not_loaded,,wpb-js-composer js-comp-ver-4.3.2,vc_responsive

Les villages de Treffort, de Cuisiat et de Pressiat

La Commune et ses villages

Au 1er janvier 2016,  la commune de Treffort-Cuisiat à fusionné avec la commune de  Pressiat. Les villages qui la composent  sont  distants de quelques kilomètres.


Treffort, village médiéval

IMGP1527 [1600x1200]

Les habitants de Treffort s’appellent Ventres jaunes ou Cavets, selon l’endroit exact où ils habitent.

Dans les hameaux et dans le bas du village, on est en Bresse. Le Bressan se nourrissait de « Gaudes », soupe roborative réalisée à base de farine de maïs grillé. On dit aussi qu’il avait l’habitude de cacher son or dans sa ceinture. Ces deux coutumes lui ont valu son surnom de « Ventre jaune ».

Dans le haut du village, on est en Revermont, pays de vignerons. Chacun possédait sous sa maison une cave, souvent taillée dans le rocher. Voici l’origine du nom des Cavets.

Le village de Treffort qui a eu la chance d’être préservé au cours des siècles a gardé son âme.  Cette cité médiévale a gardé son charme d’antan tout en vivant sa modernité : les commerces ont tous été rassemblés en « coeur du village »  !

 


 

 

Mt Châtel, Mt Myon, Montfort

Le village de Cuisiat

IMGP1798 [1600x1200]

Le village de Cuisiat (340 m d’altitude) est situé au pied du Revermont, à 20 km au nord-est de Bourg-en-Bresse.

Administration

En 1972, Cuisiat et Treffort ont fusionné pour devenir Treffort-Cuisiat.  Cette commune s’est aggrandie le 1er janvier 2016 avec la fusion à Pressiat. Le village de  Cuisiat comptait en 2014, 565 habitants.

Loisirs

Plan d’eau et camping de la Grange du Pin
Randonnées pédestres : plusieurs circuits partent de la place de Cuisiat.
Le Musée du Revermont installé dans les bâtiments complètement rénovés de l’ancienne mairie-école de Cuisiat. Ce musée retrace la vie des gens du Revermont du XVIIIè siècle à nos jours. Un jardin conservatoire attenant présente aux visiteurs un peu plus de 600 espèces et variétés de plantes domestiques.


Pressiat

Pressiat le village

 

 

Le village est dominé par un paysage de petite montagne où domine le mont Myon (site classé) à 662 mètres. Depuis plusieurs années, outre les chemins de randonnée qui y aboutissent, il est devenu un lieu prisé de parapente.

Trois évènements ont marqué l’histoire du village :

  • En 1370, Hugues d’Andelot fait construire un nouveau château dans cette région ruinée par des guerres endémiques qui ont sévi ici aux XIIIe siècle et XIVe siècle. Le bourg édifié autour du château prit le nom de Pressiat. De l’ancien château démantelé à la Révolution, il ne reste actuellement guère qu’une tour accolée à une maison ;
  • En 1810, les habitants se révoltent contre la volonté des autorités de rattacher Pressiat à la paroisse voisine de Courmangoux.
  • En 1944, le village fut en partie détruit, incendié par les troupes allemandes avec des auxiliaires de légion de l’Est (osttruppen) pendant leur repli le 18 juillet 1944, pour la punir de ses actes de résistance. Il est vrai que les deux communes de Pressiat et de Courmangoux (incendie des bourgs voisins de Roissiat et de Chevignat) furent très actives en matière de résistance. Pour cette raison, la commune de Pressiat a reçu la croix de guerre avec citation à l’ordre de la Nation.